Le fer dans l'alimentation de bébé ! 💪

Parmi les nombreux éléments à intégrer dans l’alimentation d’un bébé, il y a le fer, constituant majeur de l'hémoglobine (la protéine des globules rouges). Il intervient dans de très nombreux processus cellulaires et est indispensable au transport de l'oxygène dans le sang, vers tous les tissus.

La carence martiale (ou carence en fer) a ainsi des conséquences cliniques nombreuses et variées. C’est la plus fréquente des maladies nutritionnelles notamment chez les jeunes enfants. Quels en sont les symptômes ? Anémie, troubles du développement neurologique, susceptibilité accrue à certaines infections, troubles des phanères (cheveux, poils et ongles) et des muqueuses, grande fatigue et les troubles de la température du corps.

Il existe deux types de fer :

👉 Le fer héminique (provient directement du sang ) : issu des viandes, poissons, volailles et des abats. Son absorption intestinale est de 20 à 30 %.

👉 Le fer non héminique : provenant des végétaux, du lait et les œufs. Son absorption intestinale est cette fois de 2 à 5% SEULEMENT.

Les aliments les plus riches en fer sont le boudin noir et les viandes. Certains végétaux sont réputés riches (épinards , légumineuses …) en fer, mais ne sont en fait pas des sources en fer suffisantes car leur taux absorption est minime. Ainsi, 100 g d’épinards permettent l’absorption de 4 fois moins de fer que la même quantité de viande de porc, alors qu’ils sont 2 fois plus riches en fer ! 

Le lait maternel et la préparation infantile sont indispensables aux nourrissons pour leur apport en fer. Les laits infantiles contiennent 20 fois plus de fer que le lait de vache. Quant au lait maternel, il contient moins de fer que les laits infantiles mais les apports seront aussi bons, car le fer du lait maternel est particulièrement bien absorbé (taux absorption à 50%). Si une quantité suffisante de viande est consommée par l’enfant, le lait de croissance peut-être remplacé par du lait de vache   à l’âge de 3 ans.

Il est primordial de continuer à donner du lait maternisé au nourrisson jusqu'à l'âge de 3 ans. Il est aussi important de nourrir son enfant avec des aliments riches en fer et en vitamine C : une portion de viande par jour à partir de 6 mois en augmentant progressivement les quantités, accompagnée de fruits , légumes et féculents .